image

Sur la Route 66 (8 Juillet 2009)

Route 66 : Seligman, Oatman, Amboy.

Seligman et Oatman


Cette journée est consacrée à la route 66, nous quittons Williams vers 9h30 et empruntons, lorsqu’elle existe encore, la fameuse route. Au début du 20ème siècle il était très difficile de relier la côte ouest à la côte est des Etats-Unis. Des hommes d’affaire réussirent à convaincre les autorités de la nécessité de ce lien commercial. Cette route fut achevée en 1938, elle s’étendait sur environ 4000 kilomètres. Au fil des années, la route 66 devint la grande route commerciale et touristique à travers le pays, elle glana ainsi une image mythique qui est toujours en mémoire aujourd’hui. Les années de gloire ont disparu, mais la nostalgie y est toujours présente.

Nous faisons un premier arrêt à Seligman, une petite bourgade synonyme du renouveau de la route 66. Les quelques boutiques qui bordent la route retranscrivent bien l’ambiance des fifties. Seligman, c’est l’étape obligatoire pour les amateurs de la mythique route.

Un des tronçons les plus intéressants est celui qui traverse les Black Mountains et mène à Oatman. Ce passage fut initialement choisi pour accéder à des mines d’or situées dans ces montagnes. Ce tronçon a gardé tout son pittoresque, les virages serrés nous font monter au sommet de ces montagnes tout en profitant de beaux paysages. A quelques kilomètres de l’autre côté du col se trouve Oatman ; la petite ville fut fondée au début du siècle grâce à l’or qui y fut trouvé. Puis le filon d’or s’épuisa et les habitants quittèrent la ville dans les années 1950, lorsqu’un nouveau tronçon plus au sud fut choisi. Aujourd’hui, quelques magasins de souvenirs ont remplacé les mines. Malgré l’aspect touristique du lieu l’ambiance western n’y est pas trop mal retranscrite. Un des restaurants a recouvert ses murs de billets de 1 dollar signés par les clients, il mérite qu’on y jette un œil.

Seligman, Arizona Seligman, Arizona
Seligman.

Seligman, Arizona

Route 66, Arizona Route 66, Arizona
Black Mountains.

Route 66, Arizona

Oatman, Arizona Oatman, Arizona
Oatman.

Amboy


La route 66 qui file droit vers l’ouest dessert quelques villages abandonnés. Amboy est l’un d’eux. Amboy et son Roy’s Motel Cafe et sa station-service tentent bien que mal de résister à l’isolement. Cet établissement fut fondé en 1938, seule la station est toujours en service, mais pour combien de temps ? Posé au milieu de nulle part, Amboy illustre très bien la route 66 d’aujourd’hui.
Pour les migrants fuyant le désastre écologique du Dust Bowl et la Grande Dépression, au début des années 30, la Californie incarnait l’espoir d’une vie meilleure. En parcourant la route 66, on ne peut s’empêcher d’avoir une pensée aux Okies, exténués par ce long voyage, tant le désert de Mojave semble infini.

Un peu plus loin nous arrivons au Bagdad Cafe situé à Newberry Springs, quelques kilomètres à l'est de Barstow. Le café-restaurant se trouve dans un lieu vraiment désolé, il n’y a pas grand-chose aux alentours. A l’intérieur on retrouve le décor du film, il y a de fortes chances qu’on vous mette la musique du film. Vous pouvez également signer le livre d’or principalement rempli de commentaires en français. C’est aussi l’occasion d’échanger quelques mots avec les piliers de bar...
Nous nous arrêtons à Barstow pour passer la nuit.

Route 66, Californie

Route 66, Californie Route 66, Californie
Amboy, Californie Amboy, Californie
Amboy.

Route 66, Californie

Alidade.eu Copyright © 2008 - 2015. Tous Droits Réservés. Les photos présentées sur ce site ne sont pas libres de droit.

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !