image

Piton de la Fournaise (17 Octobre 2011)

Randonnée dans l'Enclos Fouqué jusqu'aux cratères Bory et Dolomieu.

Piton de la Fournaise


Après avoir passé la nuit à la Plaine des Palmistes, nous décidons de partir de très bonne heure dans le but d’aller voir le Piton de la Fournaise sans nuage. Aujourd’hui, les prévisions du temps sont bonnes, un ciel dégagé au moins pour la matinée.
Au départ de la randonnée, le soleil est à peine levé. Nous rejoignons le Pas de Bellecombe en slalomant parmi les buissons de branles et de bruyères encore endormis sous la rosée matinale.
Le Pas de Bellecombe qui perce l'imposant rempart délimitant l’Enclos Fouqué, la plus récente caldeira de la Fournaise, est l'unique accès à cette dernière. Arrivés au bord du rempart, nous sommes saisis par la beauté des lieux. Le regard plonge sur le sublime cône du Formica Leo, pointe cuivrée qui émerge de cette immensité désolée. Le nom de ce petit cône volcanique peut paraître étranger. Il s’agit du nom latin de l'insecte fourmi-lion. C’est un amas de scories rouges surmonté de deux petits cratères qui rappellent le piège que la larve de l’insecte met en place pour capturer ses proies trop imprudentes.

Une dizaine de minutes sont nécessaires pour descendre les 100 mètres du Rempart de Bellecombe et arriver au pied du Formica Leo. Passé le cône, nous suivons les marques blanches peintes au sol sur la lave refroidie. Celles-ci mènent jusqu’au sommet de la Fournaise.
Au niveau de la Chapelle de Rosemont, une formation rocheuse située à mi-distance entre les remparts et le sommet du Piton de la Fournaise, nous choisissons de quitter le marquage. A nos risques et périls, nous continuons tout droit et rapidement trouvons d’anciennes traces qui ont été grattées. Il faut rester attentifs où on met les pieds, mais le cap reste évident: tout droit.

L’ascension ne présente aucune difficulté et c’est en deux petites heures que nous rejoignons le sommet qui donne sur le cratère Bory. Plus loin c’est le bel ovale du cratère Dolomieu que nous apercevons. En arpentant les lieux, nous prenons conscience qu’ici les paysages sont éphémères. En Avril 2007, le plancher du cratère Dolomieu s'est affaissé de 300 mètres. Le cratère qui mesure quelque 1000 mètres de diamètre était alors rempli de coulées de lave. Son effondrement est le résultat d’une vidange rapide du réservoir magmatique à la suite d’éruptions latérales.
Nous ne ferons pas le tour du cratère. Aux abords du cratère Dolomieu, les nombreuses failles et la chaleur qui se dégage du sol instable nous obligent à rebrousser chemin. Vu du sommet, l’Enclos Fouqué est d’une inquiétante beauté. De longues saignées noires se sont échappées des bouches éruptives encore rougeâtres. Malheureusement, l’Enclos s’ennuage rapidement en cette fin de matinée, et il ne nous est pas possible d’observer les Grandes Pentes qui donne au loin sur l’océan.

Piton de la Fournaise Piton de la Fournaise
Piton de la Fournaise Piton de la Fournaise
A l'intérieur de l'Enclos Fouqué.

Piton de la Fournaise Piton de la Fournaise

Piton de la Fournaise Piton de la Fournaise

Piton de la Fournaise

Piton de la Fournaise Piton de la Fournaise
Couché de soleil au Pas de Bellecombe.

Pratique


city Gîte du Volcan, Sainte-Rose trend Profil
mountain 2632 m (Piton de la Fournaise) dl GPX
km 10 km (asc 650 m desc 650 m) ge KML

Alidade.eu Copyright © 2008 - 2015. Tous Droits Réservés. Les photos présentées sur ce site ne sont pas libres de droit.

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !