image

Volunteer Point (15 et 16 Février 2012)

Deux jours magnifiques à Volunteer Point, site réputé pour sa colonie de manchots royaux.

Volunteer Point, le 15 Février


Volunteer Point est connu pour être le site le plus visité de l’archipel. Cette longue plage de sable blanc abrite la plus grande colonie de manchots royaux des îles Malouines, mais aussi des manchots papous et des manchots de Magellan. C’est la destination prisée des voyageurs qui font escale à Stanley. D’après les locaux, c’est plusieurs dizaines de Land Rover qui partent à la journée lorsqu’un paquebot accoste sur l’archipel. Aujourd’hui la chance me sourit, il n’y a pas de paquebot en perspective.
Mais, le site se mérite. Pour rejoindre Volunteer Point, il faut s’attacher les services d’un chauffeur qui connaît le chemin. Il y a d’abord une longue piste poussiéreuse qui mène jusqu’à Johnson's Harbour, puis environ 10 miles hors piste. J’ai payé 60 livres pour l’aller-retour mais cela reste un prix bon marché pour les Malouines.

Après 2h30 passées dans le Land Rover à lutter contre le terrain accidenté et bossu, mon chauffeur me dépose sur la plage de Volunteer Point. J’aperçois Micky, le gardien des lieux, en train d’observer les baleines au loin avec sa longue-vue. Il y a quelques jours, je m’étais arrangé avec lui pour pouvoir passer la nuit ici, ainsi je pourrai profiter de deux journées pleines sur le site.
Il me dit de laisser mes affaires dans le refuge et m’indique le chemin pour aller voir de près la colonie de manchots royaux. Je m’exécute me voilà parti pour une journée séance photo…

Je pars à la recherche des habitants des lieux. Je passe d’abord les terriers des manchots de Magellan situés dans les dunes au milieu de la plage. Ils déguerpissent à toute vitesse. Plus loin, j’observe des silhouettes élancées qui se dandinent sur la plage. Ce sont les manchots royaux, les plus grands sur les Malouines. Très proches de leurs cousins de l’antarctique, les manchots empereurs, ils sont grands et très colorés. Le Manchot Royal (King Penguin) possède plusieurs taches d'un orange flamboyant situées sur le haut de la poitrine et sur les côtés de la tête. Il mesure de 85 à 95 cm de hauteur et pèse environ 12 à 15 kg, ce qui en fait la deuxième plus grande espèce de manchot après le manchot empereur.

J’arrive à la colonie. Ils sont environ 1000 couples d’après les derniers recensements. C’est toute une zone piétinée qui marque l’emplacement de la colonie. La densité des oiseaux est telle qu’aucune herbe ne peut pousser sur un cercle de 20 mètres de rayon.

Comme les autres espèces, le manchot royal passe la majorité du temps endormis sur le ventre. Mais dans la colonie, j’observe que beaucoup d’entre eux dorment debout en équilibre sur les talons et la queue. Mais pas possible de dormir longtemps, ca braille de partout. Certains accueillent leur partenaire de retour de la mer, d'autres appellent pour attirer des partenaires potentiels. J’ai ainsi la chance d’observer la parade sexuelle. Le comportement est identique chez les deux sexes, ils tendent la tête vers le haut exhibant ainsi leurs taches colorées. 
Les manchots s'approchent, ils se sont familiarisés avec ma présence. Je reste jusqu'à la nuit tombée, subjugué par le spectacle qu'offre cet endroit magnifique.

Manchots Royaux Manchots Royaux
Manchots Papous Manchot Papou

Manchots Royaux Manchots Royaux
Manchots Royaux Manchots Royaux

Manchots Royaux

Manchots Royaux Manchots Royaux
Manchots Royaux Manchots Royaux

Volunteer Point, le 16 Février


Aujourd'hui, je pars visiter les alentours et notamment le sud de la péninsule où se trouve un beau lagon couleur émeraude. Je suis la longue plage de sable blanc et passe les clôtures à l'extrémité de la plage. Plus au sud les manchots se font plus rares, mais je découvre d'autres espèces comme les Cormorans de Magellan (Rock Shag) qui nichent sur les rochers et un Urubu à tête rouge (Turkey Vulture) qui vole au dessus de moi.  

En quittant le littoral, on trouve une vaste étendue tapissée d'arbrisseaux et de tourbe. Par endroits, il y aurait plusieurs mètres d'épaisseur de tourbe. Sur l'archipel, cette tourbe est récoltée et utilisée comme combustible pour le chauffage domestique. Je traverse péniblement cette lande en slalomant entre les nombreux petits arbustes. Certains, appelés Diddle Dee, sont garnis de petites baies qui peuvent être préparés en confiture. J'approche du lagon, accompagné de mon fidèle vautour qui me suit déjà depuis vingt minutes, sans doute intrigué par cet intrus. 

En atteignant la côte sud, j'arrive sur une plage déserte qui semble n'avoir jamais été foulée par l'homme. J'observe ici quelques manchots de Magellan. Certains endormis sur le ventre, d’autres, beaucoup plus agiles que sur terre, s’amusent en surfant dans les vagues. Un peu plus loin, un groupe de dauphins rôde le long de la côte, leur aileron fendant la surface de l’eau. Ces petits cétacés sont des Dauphins de Peale (Peale's Dolphin) qui ont l'habitude de chasser en groupe le long des côtes. On les reconnaît grâce à leurs bandes blanches qu'on peut apercevoir lorsqu'ils passent dans les rouleaux des vagues.

L'heure tourne, je dois désormais rentrer vers le refuge de Volunteer Beach. Je passe bien évidemment par la colonie de manchots royaux avant de quitter les lieux. Mon taxi est là. Un dernier coup d’œil sur la plage. Les manchots continuent inlassablement leurs allers-retours entre terre et mer.

Manchots Royaux Manchot Royal
Manchots Royaux Manchots Royaux

Manchot Royal

Volunteer Lagoon Volunteer Lagoon
Dauphins de Peale Manchots de Magellan

Cormoran de Magellan Diddle Dee
Manchots Royaux Manchots de Magellan

Pratique


city Volunteer Point trend Profil
mountain 35 m dl GPX
km 18 km (asc 150 m desc 150 m) ge KML

Alidade.eu Copyright © 2008 - 2015. Tous Droits Réservés. Les photos présentées sur ce site ne sont pas libres de droit.

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !