image

Geysers d'El Tatio (25 Septembre 2010)

Réveil matinal pour assister au lever du soleil sur le site des geysers d'El Tatio. Retour à San Pedro de Atacama puis départ pour Arica de nuit.

Geysers d'El Tatio


Situé à 4300 mètres d’altitude, El Tatio est la troisième plus grande zone géothermale au monde. L’ensemble qui s’étale sur une surface de plus de 30 km² compte environ 80 geysers actifs. Le moment le plus opportun pour les admirer est certainement l’aube quand le soleil n’est pas encore levé. C’est lorsque la température de l’air est la plus basse que les fumerolles sont les plus grandes. Partout d’immenses panaches de vapeur d’eau chauffée à 85°C s’échappent du sol.

Le site se trouve à 80 kilomètres de San Pedro de Atacama et la piste est facilement carrossable pour les bus des visiteurs. Cependant, nous avons préféré passer par une agence en raison des tarifs élevés pour la location de véhicule.
Le site est très populaire et la visite est bien réglée. Le départ est fixé à 4h du matin. Les bus sont nombreux à faire le tour du village en cette heure matinale pour récupérer les touristes. Le nôtre sera un des derniers à passer devant notre hôtel, nous attendrons donc 30 minutes dans le froid. Une fois à bord nous essayons tant bien que mal de poursuivre notre nuit. Le trajet est assez long puisque sur la fin la route asphaltée laisse place à une piste caillouteuse.
Après nous être acquittés des droits d’entrée nous parcourons les derniers kilomètres en bus, jusqu’à proximité immédiate des geysers. Les visiteurs présents sur le lieu sont déjà assez nombreux.

Nous descendons du bus et partons explorer le site. Le sol est jonché de petits trous formant d’étonnantes formations minérales sculptées. Malgré le froid glacial nous déambulons entre les cratères bouillonnants en respectant les consignes de sécurité. Avec une eau surchauffée qui peut jaillir à tout moment et un sol friable par endroit il convient d'être extrêmement prudent. C'est lorsque les premiers rayons de soleil apparaissent que nous prenons conscience de la grandeur et de la beauté du lieu. Des dizaines de jets de vapeurs jaillissent alors du sol à intervalles réguliers dans le ciel bleu azur de l’altiplano.
Après nous avoir laissé errer librement parmi les geysers et avoir pris un petit déjeuner fourni par l’agence nous nous déplaçons de quelques kilomètres jusqu’à une piscine naturelle d’eau chaude. Le cadre est plutôt agréable mais là encore les touristes sont nombreux.

Sur le chemin du retour nous effectuons un premier arrêt dans le petit village de Machuca qui abrite la plus vieille église du Chili. L’arrêt est assez long afin qu’on ait le temps d’acheter un petit en-cas auprès des habitants, tel que des brochettes de lama. Ce village est trop orienté vers le tourisme à notre goût et manque certainement d’authenticité. Enfin nous faisons un dernier arrêt pour admirer des cactus, mais après avoir visité la Bolivie et l’isla Incahuasi cela n’a rien d’exceptionnel.
Nous rentrons à San Pedro un peu déçus car nous aurions préféré passer plus de temps sur le site d'El Tatio. Nous partons déjeuner en début d’après-midi puis nous nous prélassons dans les hamacs. Le soir, à 20h45 nous embarquons à bord du bus de nuit TurBus en direction d’Arica.

Geysers del Tatio Geysers del Tatio
Geysers del Tatio Geysers del Tatio.

Geysers del Tatio Geysers del Tatio

Geysers del Tatio Geysers del Tatio
Geysers del Tatio Geysers del Tatio

Pratique


  • Départ du bus pour Arica par TurBus à 20h45 (14500 pesos, arrivée à 5h30 le lendemain).

Alidade.eu Copyright © 2008 - 2015. Tous Droits Réservés. Les photos présentées sur ce site ne sont pas libres de droit.

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !